Maladie chronique. Système Immunitaire. Psychisme.

Publié le

Bonsoir

Avec la colopathie-fonctionnelle, le système immunitaire est bien souvent remis en cause. Autre constat, cette maladie chronique n'est pas forcément psychosomatique!

Ci-après des extraits de mon livre "COLOPATHIE-PARTY. COLOPATHIE partie" où ces deux sujets sont abordés scientifiquement par le docteur Poinsignon:

.............."Pour revenir à la maladie chronique, elle ne puise pas forcément ses racines dans le mal être ou la souffrance psychologique, elle peut à l’inverse, par sa durée et l’intensité de sa douleur, entrainer le malade dans des maladies psychiques, telle que la dépression nerveuse. Un colopathe qui n’a plus d’espoir de guérison, finit tôt ou tard par déprimer. C’est ainsi que bien des médecins font fausse route face aux maladies chroniques ; car ils permutent « causes » et « conséquences ».…Lire la suite sur : http://colopathie-fonctionnelle-sii.blogspot.com

Le rhumatologue J.P. Poinsignon aborde ce sujet dans son livre datant de mai 2010 « Rhumatismes et si votre alimentation était coupable ? »

LE SYSTEME IMMUNITAIRE (SI)

« Le système immunitaire peut être décrit sous forme de tissus lymphoïde et de cellules responsables de la réponse immunitaire : les globules blancs ou leucocytes……….. Anatomiquement, les cellules du système immunitaire sont présentes en plus grand nombre là où les risques de rencontrer des antigènes qui pénètrent les épithéliums sont les plus élevés. A ce titre c’est la muqueuse intestinale qui possède 70% du tissu lymphoïde. L’intestin et le système immunitaire sont étroitement liés : ce qui explique en pathologie humaine, et notamment lors des affections rhumatologiques chroniques auto-immunes, les signes intestinaux et articulaires concomitants très fréquents. »

En effet je constate amèrement que des crises de rhumatisme surviennent alors que mes intestins sont au plus mal. Mon alimentation très carencée me joue des tours impossible à anticiper………………………..

« Quelles sont les fonctions du système immunitaire ?

- Le S.I. doit normalement et constamment :

-Eliminer les particules étrangères « non soi », microbiennes, virales, chimiques……..

-Distinguer à chaque instant au sein de l’organisme les composants « du soi » et du « non soi »……………

-Assurer l’intégrité de l’organisme, en éliminant………

-Maintenir la cohérence des cellules et surveiller la bonne fonction des organes en repérant et détruisant les cellules cancéreuses. »

Mon système immunitaire ne peut assumer ses fonctions tant il est affaibli,………...

« Les moyens de communication pour gagner la bataille immunitaire :……Exemple un antigène (à pénétration intestinale) peut par réaction immunitaire alerter, par une cascade de réactions chimiques, des cellules de l’immunité situées à distance, dans la peau ……, dans les sinus,….et même dans les articulations (arthrites), provoquer à distance un conflit inflammatoire immunitaire grave…..»

« Pourquoi terminer ce chapitre sur le système immunitaire en rappelant ces quelques généralités de découvertes récentes ? » « Tout simplement pour pouvoir expliquer scientifiquement pourquoi peut se produire une crise de polyarthrite après un stress quelconque de la vie, une poussée d’eczéma ou de rhumatisme psoriasique après un choc émotionnel, ou tout simplement un syndrome dépressif après une douleur sciatique de plusieurs mois…… »

........« En effet la communication ne va pas simplement du « psy » (psyché : esprit en grec) au « somatique » (soma : « corps » en grec). Mais il existe également dans l’autre sens du « somatique » au « psy » ! Le terme « psychosomatique » a été trop galvaudé et semble n’avoir pas été pris très au sérieux par les scientifiques. Les découvertes récentes des neurosciences, avec le domaine de la neuro-immunomodulation, les réactualisent avec une évidence très simple…….

 

Commenter cet article