Extrait du chapitre 5: Au-delà du divorce, l’espoir et le désespoir.

Au-delà du divorce, l’espoir et le désespoir.

….Ma gorge se refaisait presque une santé, le filtre qui retenait tous les microbes et toutes mes angoisses semblait un peu disparaitre avec ma liberté regagnée. Je retrouvais l’appétit que j’avais perdu, et de nouvelles forces pour rattraper le temps perdu.

Pécuniairement c’était difficile. Avec mon seul petit salaire je devais continuer de rembourser l’emprunt pour l’appartement, et nous devions vivre au quotidien avec de bien maigres revenus. J’avais tenu un an, avant de perdre mon emploi, et là tout c’était effondré à nouveau et moi avec.

Avec ça mon colon me lâchait aussi ! Toujours rien à la coloscopie, mais quand même des intestins perturbés. Mon médecin m’envoyait chez le gastro-entérologue, le gastro-entérologue me bourrait d’un médicament à vie, (l’Imodium pour lutter contre les diarrhées). Puis mon généraliste m’adressait chez d’autres spécialistes et tous s’y cassaient les dents….

….Mais ce qui était détruit semblait l’être à jamais, et mon système digestif était malgré tout en lambeau ! L’espoir d’une nouvelle vie, ne guérit pas tous les maux ; encore faut-il atteindre sans tarder son objectif pour ne pas sombrer dans l’incertitude. Encore faut-il soigner rapidement les brûlures qui sont en nous.