Le sucre et ses effets secondaires. (4ème partie). Prise de poids, obésité, hypertension, cholestérol, pancréatite, etc.

Publié le par CYMONE

Le sucre et ses effets secondaires. (4ème partie). Prise de poids, obésité, hypertension, cholestérol, pancréatite, etc.

Bonjour

Depuis le 31 août 2017 je poste des articles tirés du livre de Danièle GERKENS, « ZERO SUCRE »

Dans cette 4ème partie je vous livre des extraits (E*) du chapitre « Juillet. Le sucre fait-il grossir? »

Pour son 5ème mois sans sucre, la journaliste SANTE BIEN-ETRE du magazine ELLE continue d’analyser la situation. Elle n’éprouve ni angoisses, ni fringales, ni envies de sucré ! Par ailleurs elle a commencé à perdre du poids et du ventre, alors que la société française en générale tend de plus en plus vers l’obésité ! Mais pourquoi en est-on arrivé là ? Les causes sont multifactorielles (alimentaires, psychiques, etc) certes, mais le sucre tient une bonne part de responsabilités, sans oublier le gras et le sel ! Preuves à l’appui : les calories consommées (nourriture) et  les calories éliminées (efforts physiques, bonne nourriture…) sont à réguler au quotidien. N’oublions pas non plus les fibres qui aident à éliminer, ainsi que les vitamines et les minéraux qui participent à une bonne régulation.

Pour combattre l’obésité, (sans se priver de douceurs) certains se sont jetés sur le fructose et ont balancé leur « sucre de table » à la poubelle !

D’abord il aurait fallu analyser le glucose et ses origines.

-       Voir le site DIABETE OOREKA :

https://diabete.ooreka.fr/comprendre/glucose

Les sources alimentaires du glucose exogène

Les glucides alimentaires sont classés en trois catégories :

  • les sucres simples : le glucose, le galactose et le fructose ; ce sont les sucres les plus rapidement assimilés et utilisés par l'organisme ;
  • les sucres composés : le saccharose ou sucre de table (glucose + fructose), le lactose (glucose + galactose), le maltose (glucose + glucose) ;
  • les sucres complexes : composés de chaînes de sucres simples accrochés ensemble, allant de quelques maillons de glucose (dextrine-maltose) jusqu'à plusieurs dizaines ou centaines de maillons (glycogène d'origine animale, amidons d'origine végétale) ; globalement, ces sucres « lents » sont stockés par l'organisme puis utilisés en cas d'effort prolongé

 

Le saccharose est présent dans l'ensemble des plantes contenant de la chlorophylle. Les sucres commercialisés sont principalement produits industriellement, à partir de la canne à sucre et de la betterave sucrière. D'autres sources sont utilisées pour produire le glucose ou le fructose de plus en plus utilisés par l'industrie agroalimentaire et d'autres industries[1].

D'autres végétaux contiennent une quantité importante de sucre. Ils sont habituellement vendus sous forme de sirop :

 

Puis se demander comment ça fonctionne, quel est le rôle de l’insuline, et surtout faire des comparaisons entre le glucose et le fructose. Les risques avec le fructose sont multiples, mais on peut retenir qu’il favorise la production d’acide urique et l’hypertension. A moyen terme on constatera une prise de poids plus ou moins importante selon les individus. Il faut aussi savoir qu’alcool et fructose pris régulièrement sont non seulement responsables d’obésité et d’hypertension, mais aussi d’infarctus, de dyslipidémie,(concentration trop élevée de lipides dans le sang, comme le cholestérol ou les triglycérides par exemple) de pancréatite, de dysfonctionnements du foie.

Personnellement, si je ne consomme plus de sucre ajouté, je consomme parfois des Cranberry, (ou canneberge) séchées, car ces petites baies ont un goût sucré lorsqu’elles sont déshydratées par les professionnels.

Ce site : http://www.silicium-organique.net/cannebergessecheesbioquebec1581.html précise que leur canneberges (ou Cranberry) sont bio, infusées au jus de pomme (fruit qui est naturellement très sucré) et sans sucre ajouté. Il donne les valeurs nutritionnelles suivantes :

Apports pour 100 g

Calories : 351
Graisses : 1,26 g
Saturatées : 0 g + Trans : 0 g
Cholesterol : 0 mg
Sodium : 53 mg
Glucides : 80,48 g
Dont Sucres : 61,95 g
Fibres : 4,5 g
Protéines : 1,18 g
Calcium : 43 mg
Fer : 1.0mg

Etc.

 

Personnellement je les achète en vrac dans un magasin bio (proche de chez moi) afin que mes Cranberry n’aient pas de sucre ajouté. J’y tiens !

 

Par ailleurs, en ce qui concerne les fruits en général (orange, pêche, raisin, etc) je constate de plus en plus que les nutritionnistes sont nombreux à conseiller de les manger entiers plutôt que de faire des jus avec ; ce serait beaucoup plus digeste et meilleur pour la santé.

 

Mais en ce qui concerne le livre de Danièle GERKENS, « ZERO SUCRE » le chapitre 7 se termine principalement avec un tableau comparatif des fruits les plus courants. Voilà, je crois vous avoir à peu près résumé le contenu de ce chapitre 7 « JUILLET ». A vous de lire mes scans dans le détail.

Bonne lecture et bonnes réflexions sans vous voiler la face !

Cymone

 

(E*)Dans la marge de chaque page j'ai coché en rouge ce qui me paraissait le plus important. Volontairement je n'ai pas scanné toutes les pages. (Rassurez-vous, les autres scannes suivront prochainement. Pour info, je ne touche pas de royalties sur la vente de son livre, mais je pense qu’il peut nous aider à comprendre le processus du sucre ajouté sur nos organismes. Par ailleurs, je ne partage pas ses idées à 100%, notamment dans l’élaboration des petits-déjeuners contenant de la charcuterie par exemple… Pour moi et mon médecin homéopathe/nutritionniste, on commence bien une journée avec  un petit-déjeuner contenant des fruits, mais pas avec de la charcuterie ! Quand aux produits laitiers, je suis plutôt contre, mais ça se discute!)

 

Voir les extraits du livre sur : http://colopathie-fonctionnelle-sii.blogspot.com Quand le blog s’ouvre, aller dans RECHERCHE. Ecrire une partie du titre, ou simplement la date. Cliquer sur l’article que vous recherchiez.

 

L’image est faite à partir des  sites :

 http://bonbonsdesign.com/brochettes-bonbons/brochettes-bonbons-personnages.html

https://www.pinterest.fr/pin/429741989429208698/

Commenter cet article