La maladie de Lyme, traitre vicieuse, pourrait se tapir en nous et déclencher de nombreuses maladies chroniques insoupçonnables. Solutions :

Publié le par CYMONE

La maladie de Lyme, traitre vicieuse, pourrait se tapir en nous et déclencher de nombreuses maladies chroniques insoupçonnables. Solutions :

 

Bonjour

Ca fait un moment que ça me démangeait de mettre un nouvel article sur la maladie de LYME !

Certes les piqures de tiques démangent aussi un peu (d’après mon petit-fils qui en a été victime récemment. Heureusement sa mère a arraché la bête avec la fameuse pince, le jour même !) Même si l’on n’est pas tous égaux face à la douleur, il parait que ce serait plutôt indolore en règle général ! Alors prudence surtout lorsqu’on sait qu’une tique infestée par la borréliose peut nous transmettre la maladie et qu’elle serait difficilement guérissable.

Oui, PRUDENCE et VIGILANCE, surtout ; car si l’on fait les choses correctement et dans le bon ordre, on devrait pouvoir s’en tirer sans trop d’effets secondaires et éviter une maladie chronique.

Symptômes, maladies, troubles les plus courants : charge toxique importante, déficits en vitamines, intestin perméable (En cure à Châtel-Guyon, j’ai d’ailleurs rencontré une dame plutôt jeune, qui essayait vainement de soulager sa maladie chronique intestinale).

Mais aussi : douleurs démangeaisons troubles de la mémoire et neurologiques, insomnies, insuffisance musculaire, fatigue intense, ​cardiaques, ophtalmiques, inflammatoires, ​arthrite. Souvent des confusions avec la sclérose  en plaque, la spondylarthrite ankylosante ou certaines affections auto-immunes. Troubles hormonaux…Des ​co-infections avec bactéries, protozoaires, champignons, vers, virus,...amibes, streptocoques, candida-Albicans… Aggravation avec la toxicité éventuelle de métaux lourds (mon cheval de bataille).

 

 

l’ IPSN (Institut pour la Protection de la Santé Naturelle) avait envoyé sa newsletter en avril 2017, et je n’avais pas encore pris le temps de tout lire. Voilà c’est fait, et c’est même très bien fait avec LA MALADIE DE LYME EN DIX QUESTIONS

 

Alternative-santé avait aussi rédigé le 25 février 2014 un très bel article à ce sujet. Ce site évoque une épidémie mondiale comme celle du sida.

Un des rares traitements naturels, le Tic-Tox, capable d’endiguer la maladie, a même été retiré du marché ! (guerre de laboratoires prétextant un dosage trop important en huile essentielle de sauge.) Pour info, l’huile aux herbes de mon jardin contient des feuilles de thym, de romarin et de sauge. J’en consomme chaque jour pour protéger ma santé.

Ce site donne de bons conseils naturels pour se protéger et se soigner.

 

Et chose étrange, mais sans doute pas très étonnante, de 2014 à 2017, il semble que peu de choses aient bougées quand à notre sécurité et surtout aux examens médicaux et aux soins prodigués. Mais bonne nouvelle quand même, les scientifiques en savent de plus en plus et le ministère de la santé française avait  d’ailleurs annoncé en septembre 2016, un plan national de lutte contre la maladie. Quand nos médecins seront-ils fin prêts ? Actuellement ils doivent être rares à savoir bien reconnaitre la maladie. Les examens médicaux ne sont pas vraiment fiables (sauf un qui serait plus couteux que les autres, et donc rarement prescrit !). On sait mieux comment se protéger des attaques de tiques et par ailleurs un vaccin serait à l’étude. Quand aux traitements ils sont rarement efficaces, sauf s’ils sont administrés rapidement, c'est-à-dire peu de temps après la piqure de la tique. Il existe plusieurs types de traitements. Cependant 2 d’entre-eux semblent particulièrement intéressants : l’un n’utilisant pas la médecine conventionnelle, mais plutôt la médecine douce et naturelle comme la phytothérapie, l’hydrothérapie, par exemple, et l’autre combinant médicaments et médecine douce.

 

Voilà ! Je vous ai résumé en gros la situation et vous conseille de lire attentivement  LA MALADIE DE LYME EN DIX QUESTIONS, article écrit par L’IPSN et Maladie de Lyme, l'épidémie silencieuse, article écrit par ALTERNATIVE-SANTE.

Vous pourrez aussi répondre à un questionnaire vous permettant de savoir si ou êtes plus ou moins concerné par cette maladie.

Si le diagnostique de votre maladie chronique vous semble contradictoire et flou, c’est peut-être qu’il y a confusion. La maladie de Lyme brouillerait les pistes.

Vous pouvez peut-être demander à un médecin compétant, d’autres examens médicaux, d’autres traitements comme ceux conseillés par l’IPSN par exemple.

 

A vous de voir et de juger.

Bonne lecture

Cymone

Lire la suite sur : http://colopathie-fonctionnelle-sii.blogspot.com Quand le blog s’ouvre, aller dans RECHERCHE. Ecrire une partie du titre, ou simplement la date. Cliquer sur l’article que vous recherchiez.

Commenter cet article