Comprendre les signes d'alerte envoyés par notre corps.

Publié le par CYMONE

Comprendre les signes d'alerte envoyés par notre corps.

Bonjour

Quand notre corps s’exprime avec des signes qui paraissent anodins au premier abord, il est cependant prudent d’essayer de comprendre ce qu’il veut nous dire. (Quand j’étais colopathe, c’était toute la sphère buccale qui se manifestait) Mais attention, « pas d’affolement » comme le dit SANTE NUTRITION dans son article du 27 juillet 2015, intitulé « Ce que les anomalies des ongles disent au sujet de votre santé ».

Quoi qu’il en soit, si nos ongles prennent une apparence inhabituelle, ils peuvent nous mettre en garde sur des maladies à faire éventuellement contrôler par des examens médicaux si nos médecins les jugent nécessaires.

Nos médecins étant pour la plupart surbookés, nous pouvons simplement les alerter en leur signifiant les transformations qui s’opèrent en nous (amaigrissement, prise de poids subite, démangeaisons, chute anormale des cheveux, langue, gencives, dents, palais, changeant d’aspect, etc. Et en l’occurrence, anomalies des ongles !

Parmi ces maladies à contrôler, SANTE-NUTRITION cite : anémie, anémie ferriprive, anxiété, arthrose, bronchite chronique, cancer de la peau ,cirrhose, diabète, diabète sucré, eczéma, empoisonnement à l’arsenic, hyperthyroïdie, infection aux Pseudomonas (bactéries), infection bactérienne, infection fongique, Insuffisance cardiaque congestive, insuffisance rénale, intestin irritable, jaunisse, hippocratisme digital (déformation doigts et ongles), lichen plan, lupus (maladie chronique auto-immune, apparaissant quand le système immunitaire agresse les cellules de l’organisme et les détruit), maladie cardiaque, maladie d’Addison (atteinte des glandes corticosurrénales), maladie de Darier (maladie de la peau), maladie de Raynaud (trouble de la circulation du sang affectant les extrémités comme les doigts), maladie du cœur, maladie du foie, maladie du foie appelée hémochromatose, maladie pulmonaire, maladie respiratoire, maladie vasculaire périphérique, maladies cardio-vasculaires, maladies chroniques, oreillons, pneumonie, polyarthrite rhumatoïde, psoriasis, rougeole, scarlatine, sclérodermie (maladie auto-immune, provoquant essentiellement le durcissement de la peau), SIDA, syndrome de Hamman-Rich, (une forme de pneumonie), syndrome de Reiter (Brèves douleurs intestinales et diarrhées subites suivies d’une inflammation de l'urètre). La pelade, troubles de la thyroïde, troubles du tissu conjonctif.

Mon blog s’intéressant particulièrement aux maladies chroniques intestinales, j’ai vu dans ces photos des mains qui me rappelaient 2 personnes âgées rencontrées aux thermes de Châtel-Guyon (thermes spécialisés dans les maladies chroniques intestinales).

Ces personnes à l’épiderme blanc avaient des mains plus brunes que leurs bras et avaient aussi des ongles bombées. L’une m’a dit ne pas trop souffrir de ses mains, cependant elle s’inquiétait de leur état.

Et vous comment sont vos mains ? Ont-elles changé d’apparence ?

Pensez-vous que ce soit dû à l’âge tout simplement, ou est-ce lié à une maladie ?

Parfois nos mains et particulièrement nos ongles, changent d’aspect, mais ce peut être dû à des produits chimiques manipulés sans précaution par exemple.

Ce peut être des effets secondaires de traitements médicaux.

Ce peut être passager et sans conséquence sur la santé bien entendu.

Mais soyons vigilants malgré tout.

Observez-vous, et confiez vos inquiétudes à votre médecin.

Bonne lecture de l’article et bons commentaires.

Cymone

PS Des photos (extraites du site SANTE-NUTRITION) de chaque type d'anomalie, sont jointes à ce dossier.

SANTE-NUTRITION:

Ce que les anomalies des ongles disent au sujet de votre santé. 27 juillet 2015

Saviez-vous que vos ongles peuvent fournir des indices sur votre état de santé général? Des ongles normaux, en bonne santé devraient avoir un aspect lisse et une coloration uniforme, mais en prenant de l’âge, vous pouvez développer des stries verticales, ou bien vos ongles peuvent devenir un peu plus fragiles. C’est sans danger et rien qui doive vous inquiéter. Si vous remarquez des taches dues à des blessures sur vos ongles, cela devrait s’en aller avec la croissance de l’ongle et ne devrait pas être très important.

Les anomalies qui se produisent sur les ongles peuvent également justifier un examen plus approfondi. Ces bizarreries telles que les taches, la décoloration et la séparation de l’ongle peuvent être le signe révélateur de verrues virales, d’infections et de certains médicaments, tels que ceux utilisés pour la chimiothérapie.

Les ongles blancs Si vos ongles sont blancs pour la plupart et plus sombres sur les bords, cela peut indiquer des problèmes de foie, comme l’hépatite. Dans l’image ci-dessous, vous pouvez voir que les doigts sont également jaunâtres ce qui est un signe de jaunisse, qui est une autre affection du foie. Des ongles très pâles peuvent parfois être un signe de problèmes du foie. Mais des ongles très pâles peuvent parfois être aussi le signe de très sérieux problèmes de santé, tels que:  Anémie  Insuffisance cardiaque congestive  Maladie du foie  Malnutrition

Taches blanches Si des petits points blancs ou taches blanches apparaissent sur la surface de l’ongle et ne partent pas lorsque vous essayez de les polir pour les faire disparaître, c’est généralement dû à quelque type de traumatisme, même aussi simple qu’un doigt que vous avez cogné ou un soin des cuticules trop agressif. Dans ce cas, laissez-leur juste le temps de disparaître lorsque l’ongle pousse, mais s’ils restent, voyez votre dermatologue, car cela pourrait être le signe d’autres problèmes de santé comme la leukonychie

Leukonychie Communément appelé ongles blancs ou taches de lait, la leukonychie est plus souvent située sur les ongles des mains que sur les ongles des pieds et se situent souvent au milieu de l’ongle. La surface de l’ongle normal devrait être rose, indiquant une bonne circulation sanguine en-dessous de la surface de l’ongle. Ces taches blanches sont généralement tout-à-fait bénignes, quoique, dans certaines autres situations elles pourraient signaler une maladie sous-jacente. Il peut s’agir d’une infection bactérienne ou fongique ou encore, un effet secondaire inhabituel de la chimiothérapie systémique. Cela peut se trouver également chez des personnes qui ont un empoisonnement à l’arsenic, une insuffisance rénale ou une maladie respiratoire. Le contact avec le froid extrême pourrait éventuellement aboutir à la progression de la leukonychie mais ces taches disparaîtront lentement au fil du temps.

Syndrome des ongles jaunes Avec le syndrome des ongles jaunes, les ongles épaississent et la nouvelle croissance ralentit. Cela se traduit par une décoloration jaunâtre des ongles. Une des causes les plus courantes des ongles jaunes est une infection fongique. Au fur et à mesure que l’infection s’aggrave, le dessous de l’ongle peut se rétracter, et les ongles épaissir, s’effriter, ne pas former la cuticule et l’ongle peut se détacher par endroits. Le syndrome des ongles jaunes est souvent un signe de la maladie respiratoire, comme la bronchite chronique. Il peut également être lié à un gonflement des mains (lymphoedème). Dans de rares cas, les ongles jaunes peuvent indiquer un état plus grave comme une affection sérieuse de la thyroïde, une maladie pulmonaire, le diabète ou le psoriasis.

Ongles bleuâtres Le terme médical d’ongles bleus est une cyanose qui peut être le signe de divers troubles et devrait être examinée. Alors que les températures très froides peuvent ralentir temporairement le flux sanguin dans la peau causant une couleur bleuâtre, cette couleur devrait disparaître dès que vous vous réchauffez. Dans la maladie de Raynaud, les doigts et les orteils blanchissent, puis deviennent bleus et peuvent s’engourdir ou être douloureux lorsqu’ils sont exposés au froid. Le problème est simplement une sensibilité excessive des nerfs qui contrôlent le flux sanguin dans les petites artères des doigts, des orteils, du nez et des lobes de l’oreille.

Ongles verts Les ongles verts sont le résultat d’une infection à pseudonomas, qui est habituellement causée par l’environnement. Cela signifie que ceux dont le système immunitaire est déjà faible sont très sensibles à ce type d’infection de l’ongle qui rend souvent l’ongle verdâtre.

Ongles piquetés Des petites dépressions ou piquetages dans les ongles sont fréquentes chez les personnes atteintes de psoriasis qui est une affection caractérisée par des plaques squameuses sur la peau. Cela peut également être lié à des troubles du tissu conjonctif, tels que le syndrome de Reiter, la pelade, maladie auto-immune qui provoque la perte des cheveux.

Ongles ondulés Si la surface de l’ongle est ondulée, un peu comme les ongles piquetés dont j’ai parlé juste au-dessus, cela peut être un signe précoce du psoriasis ou d’arthrite inflammatoire. La décoloration de l’ongle est également fréquente et la peau sous l’ongle peut avoir une couleur brun-rougeâtre.

Ongles fendus Les ongles fendus ou craquelés sont des troubles communs de l’ongle liés à la maladie. Les ongles secs et cassants qui sont craquelés ou cassés ont fréquemment été associés à la maladie de la thyroïde. L’ongle craquelé associé à une couleur jaunâtre est probablement dû à une infection fongique. Les faibles niveaux de vitamine C, acide folique, et certaines protéines dans le régime alimentaire sont également connus pour provoquer des ongles qui se fendent.

Ongles à nervures Les nervures peuvent être horizontales ou verticales. Des nervures verticales peuvent signifier des problèmes de nutrition, de la déshydratation ou des problèmes d’assimilation des nutriments. Des nervures horizontales dans l’ongle sont souvent associées au diabète, les maladies du foie ou d’autres maladies chroniques. Les deux types de nervures peuvent aussi être causés par des lésions des ongles.

Lignes sombres sous l’ongle Si vous avez la peau foncée, il est assez fréquent d’avoir des stries du pigment de la mélanine à la base de vos ongles. Cependant, vous devriez toujours faire vérifier cette information par votre médecin, car cela peut parfois indiquer une forme de cancer de la peau appelé mélanome subungual, le plus dangereux des types de cancer de la peau. Généralement, cela n’affecte qu’un seul ongle, et fait changer l’aspect de la ligne, qui devient plus large ou plus foncée avec le temps. La pigmentation peut également affecter la peau autour de l’ongle.

Petites stries brunes Ce sont des lignes sombres et minces sous l’ongle qui pourraient être de minuscules vaisseaux qui saignent sous l’ongle. Elles sont connues comme des « hémorragies filiformes » et ne sont pas inquiétantes si elles sont dues à une blessure de l’ongle. Toutefois, si quelques ongles sont touchés, cela peut être un signe que l’une des valves cardiaques est infectée, affection nommée « endocardite ». Ces hémorragies filiformes peuvent également être associées à plusieurs autres conditions, comme la sclérodermie, le lupus, le psoriasis et la polyarthrite rhumatoïde.

Perles ou formations de crêtes verticales Cela ressemble à des crêtes verticales ou bourrelets, ressemblant à des gouttes de cire d’une bougie. Les perles semblent couler le long de l’ongle comme de la cire et cela est associé à des problèmes endocriniens ou hormonaux, comme le diabète sucré, les troubles de la thyroïde, la maladie d’Addison, une carence en vitamine B, les changements hormonaux ou le stress. Cependant, tout comme avec notre peau, ces « rides de l’ongle » sont généralement causées par le vieillissement. Elles vont de la base de l’ongle jusqu’à la pointe et généralement commencent sur un ou deux ongles. Au fil du temps, les arêtes peuvent apparaître sur tous les ongles. En les limant et les polissant doucement, cela peut aider à les lisser.

Ongles bombés Les ongles bombés peuvent être héréditaires et peuvent être inoffensifs. Toutefois, s’ils se développent tout d’un coup, ils peuvent être le signe d’une condition médicale sous-jacente, et en raison de faibles niveaux d’oxygène dans le sang, entraînant diverses maladies telles que la maladie pulmonaire ou cardiaque. Avec les ongles bombés, l’angle naturel a disparu et les ongles sont au même niveau que le dessus des doigts. Cela peut être le syndrome de Hamman-Rich, une pneumopathie interstitielle aiguë, (une forme de pneumonie) caractérisée par une inflammation du poumon. Avec les maladies interstitielles pulmonaires avancées, l’hippocratisme digital et des signes d’insuffisance cardiaque peuvent apparaître. C’est également associé à la maladie de l’intestin irritable, les maladies cardio-vasculaires les maladies du foie et le SIDA.

Les ongles de Terry Ceci a été nommé d’après le Dr Richard Terry et apparaît lorsque les ongles des mains ou les orteils apparaissent blancs avec un aspect caractéristique de « verre dépoli », sans lunule – cette zone blanche de l’ongle en forme de croissant. Avec cette condition, la plupart des ongles sont blancs, excepté pour une bande rose étroite à la pointe. Elle est décrite comme un arc brun au voisinage des extrémités des ongles. Les ongles de Terry peuvent parfois être attribués au vieillissement. Dans d’autres cas, ils peuvent être le signe d’une maladie sous-jacente grave. Cette condition peut être due à une diminution de la vascularisation et une augmentation du tissu conjonctif à l’intérieur de l’ongle, et se produit souvent dans le cadre de l’insuffisance hépatique, la cirrhose, l’insuffisance rénale, le diabète sucré, l’insuffisance cardiaque congestive, l’hyperthyroïdie, et / ou à la malnutrition.

Onychorrhexie Il s’agit de la présence de stries ou nervures longitudinales sur l’ongle et cela peut être simplement le signe d’un âge avancé, mais peut également être associé à des conditions telles que la polyarthrite rhumatoïde, la maladie vasculaire périphérique, le lichen plan, et la maladie de Darier (larges stries blanches et rouges de l’ongle). Une arête ou rainure verticale centrale (comme sur la photo) peut être due à des kystes myxoïdes qui apparaissent près de la base de l’ongle, qui sont associés à l’arthrose.

L’onychorrhexie affecte principalement les personnes qui souffrent de troubles. La malnutrition ou une mauvaise nutrition peuvent affecter la santé et la croissance des ongles et les rendre cassants, tout traumatisme ou une blessure sur les ongles peuvent également entraîner l’onychorrhexie. Des blessures répétées à l’ongle conduisent souvent à cette affection. Ceux qui travaillent pendant de longues heures avec de l’eau et du savon sont également à risque, comme le sont ceux qui utilisent trop de vernis à ongles, et ceux qui sont soumis à une exposition prolongée au froid. L’hypothyroïdie est une maladie glandulaire qui résulte d’un déficit de la production de l’hormone thyroïdienne. La production de la thyroïde réduite est due à une glande thyroïde hypoactive. C’est l’une des principales causes de l’onychorrhexie. La boulimie est une condition qui affecte des femmes jeunes qui deviennent dépressives après avoir mangé en excès et se sentent coupables de ne pas contrôler leur alimentation ni leur poids. L’anorexie mentale est une autre maladie psychologique dans laquelle la victime est obsédée par son poids et a l’illusion d’être trop grosse même si elle est plutôt maigre. Le diagnostic de l’onychorrhexie n’est pas compliqué, car la maladie a été détectée principalement par l’observation physique des ongles. Des tests sanguins et des examens de niveau de la thyroïde peuvent être recommandés si le médecin soupçonne une maladie sous-jacente comme l’hypothyroïdie. Le traitement médical de l’onychorrhexie dépend généralement de l’affection sous-jacente. Le traitement est censé varier en fonction de la nature de la maladie qui sous-tend l’onychorrhexie. Une fois que les causes ont été traitées, les symptômes de l’onychorrhexie disparaîtront également bientôt. Le traitement de l’onychorrhexie à la maison implique des médicaments comme des crèmes pour les mains. Une crème ou une lotion composée d’huiles végétales naturelles va garder la main hydratée et aider à guérir la maladie. L’application régulière de produits hydratants sur la peau et les ongles évitera le retour de ces symptômes.

Lignes de Beau Les lignes de Beau sont des indentations qui traversent les ongles et peuvent apparaître au début dans la zone sous la cuticule et ce phénomène a été initialement décrit en 1846 par le médecin français Joseph Honoré Simon Beau. Les lignes sont causées par des maladies qui affectent l’ensemble du corps, y compris la malnutrition, la crise cardiaque, les maladies du foie, des infections graves comme les oreillons, la rougeole, la scarlatine, la pneumonie et les troubles métaboliques comme un diabète mal contrôlé. Cependant, les lignes de Beau peuvent résulter de tout processus de maladie qui est assez sévère pour affecter la croissance de l’ongle. La malnutrition et les médicaments de la chimiothérapie pour le cancer peuvent également causer les lignes de Beau, tout comme une carence en zinc. Un traumatisme ou une blessure peut aussi être une cause de lignes de Beau ou de nervures de l’ongle. Le début de la maladie peut être estimé en mesurant la distance de la ligne de Beau à la base de l’ongle.

Ongles en forme de cuillère Les ongles en forme de cuillère (de koïlonychie) sont des ongles mous qui semblent creusés. La dépression est généralement assez grande pour contenir une goutte de liquide. Souvent, les ongles en cuillère sont un signe de l’anémie ferriprive ou une maladie du foie appelée hémochromatose, dans laquelle votre corps absorbe trop de fer par la nourriture que vous ingérez. Les ongles en cuillère peuvent également être associés à la maladie du cœur et à l’hypothyroïdie.

Onycholysis Les ongles deviennent lâches et peuvent se détacher du lit de l’ongle. La partie séparée de l’ongle devient opaque avec une teinte blanche, jaune ou verte. Parfois, les ongles détachés sont associés à une blessure ou une infection, mais dans d’autres cas, la séparation de l’ongle est une réaction à un médicament ou un produit de consommation comme les durcisseurs d’ongles ou des adhésifs. La maladie de la thyroïde et le psoriasis peuvent également provoquer la séparation de l’ongle.

Perionyxis La paronychie est le nom de l’inflammation qui provoque au repli de l’ongle une inflammation douloureuse, rouge et enflée, ainsi que la peau et les tissus mous qui entourent l’ongle. La Perionyxis peut être aiguë, et se développer en quelques heures, ou chronique, et durer plus de six semaines, et est le plus souvent causée par une infection, une blessure ou une irritation. Parfois, il y a une affection de la peau sous-jacente telle que l’eczéma ou le psoriasis ou une autre maladie telle que le diabète ou le VIH, et est environ trois fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Se ronger les ongles Se ronger les ongles peut n’être rien de plus qu’une vieille habitude, mais dans certains cas, c’est un signe d’anxiété persistante qui pourrait bénéficier d’un traitement. Le fait de se ronger les ongles a été lié également à un trouble obsessionnel compulsif, et l’habitude est souvent un moyen de soulager l’anxiété ou de maintenir au moins une partie du corps occupée pendant que l’esprit se trouve désoeuvré. La frustration et la solitude sont des déclencheurs émotionnels supplémentaires qui peuvent conduire à se ronger les ongles. Alors que certaines recherches suggèrent que les gènes peuvent jouer un rôle, si vous ne pouvez pas arrêter, cela vaut la peine d’en discuter avec votre thérapeute.

Comprendre les signes d'alerte envoyés par notre corps.
Comprendre les signes d'alerte envoyés par notre corps.
Comprendre les signes d'alerte envoyés par notre corps.

Commenter cet article