Colloque « maladie chronique et vie professionnelle » qui s’est tenu le 11/12/2014 à Paris

Publié le par CYMONE

Cet article est sur le NET et plus spécialement sur la page Facebook des THERMES DE CHATEL-GUYON

Bonjour

J’espère que dans ce colloque « maladie chronique et vie professionnelle » qui s’est tenu le 11/12/2014 à Paris, les acteurs du débat ont su poser toutes les cartes sur la table. Car si le monde du travail est très complexe il est aussi très inégalitaire. Le code du travail est le même pour tous, cependant entre une très grosse entreprise et une petite structure c’est un abîme qui sépare les salariés. Entre une convention collective et une autre, c’est une montagne infranchissable qui divise les travailleurs. (Abstraction faite entre les secteurs publiques et privés ou les différences sont colossales).

Donc avant de délibérer sur l’empathie possible des managers d’entreprise avec leurs salariés gravement malades, il faut déjà différencier les 3 principaux types d’entreprises : GE Grandes Entreprises, PME Petites et Moyennes Entreprises, TPE Très Petites Entreprises, pour comprendre que les salariés ne sont pas tous à la même enseigne.…Lire la suite sur : http://colopathie-fonctionnelle-sii.blogspot.com Quand le blog s’ouvre, aller dans RECHERCHE. Ecrire une partie du titre, ou simplement la date. Cliquer sur l’article que vous recherchiez.

En effet, le management est loin d’être identique dans une TPE et dans une GE. Les différences de prises en charge du salarié Lambda régulièrement en arrêts de travail pour cause de maladie chronique, sont phénoménales. Dans une TPE, le salarié Lambda ne bénéficiera pas vraiment des mêmes prestations sociales que dans une GE où l’on trouve souvent des services médicaux, juridiques, ressources humaines. Lambda peut bénéficier aussi de contrats de prévoyances signés par les GE, d’adaptation au poste de travail, d’aménagement d’horaires privilégiés etc.

Dans une GE, si le médecin de Lambda prolonge son congé maladie ou le renouvelle régulièrement, les DRH peuvent trouver plus facilement du personnel pour palier à l’absentéisme de Lambda. Certes ce n’est pas toujours aisé, et sans coût supplémentaire, mais c’est plus facile que dans une PME ou dans une T PE. Lambda a aussi la possibilité de faire valoir ses droits en s’adressant aux Organisations Syndicales (OS), aux membres du CHSCT ou Comité Hygiène Sécurité et Condition du Travail, aux Délégués du Personnel (DP) pour se faire assister en cas de conflit avec leur hiérarchie. Ces Représentants du Personnel (RP), sont à même de faire remonter à la direction et aux managers les problèmes liés à l’incapacité, au handicap, à l’absentéisme, etc. Ces RP qui sont des élus, sont plus nombreux dans les GE et ont forcément plus de pouvoir que dans les PME. Quand aux TPE, on n’en parle même pas !

Dans les PME et surtout dans le TPE (moins de 10 salariés), il vaut mieux être en bonne santé si l’on veut conserver son emploi ! J’en parle en connaissance de causes d’ailleurs. Remplacer au pied levé un salarié dans une TPE relève presque du miracle ! Palier à l’absentéisme régulier n’est pas chose facile pour la direction. L’employeur qui n’arrive pas à réorganiser ses équipes se voit parfois dans l’obligation de licencier Lambda (empathie ou pas) pour cause de perturbation du bon fonctionnement de l’entreprise. Le remplacement du salarié Lambda devient une nécessité en dépit de l’article L. 1132-1 du code du travail. (Voir arrêt de la cour de cassation).

Par contre Lambda, peut faire valoir ses droits quand sa convention collective (CC) est dotée de clauses de garantie d’emploi, interdisant la rupture du contrat de travail pendant une certaine période. La durée de cette période est plus ou moins longue selon sa CC et son ancienneté dans l’entreprise.

Maintenant si l’on veut évoquer « l’empathie et la compréhension » du manager face au salarié Lambda, il faut se mettre à leur place pour comprendre que ni l’un ni l’autre ne fait ce qu’il veut. Le manager subit la pression de sa hiérarchie qui outre les règlements de l’entreprise, demande à son cadre de faire du chiffre sans faire de sentimentalisme avec les salariés qu’il dirige. Quand au salarié Lambda, il subit la pression de sa hiérarchie avec pour handicaps supplémentaires les souffrances liées à sa maladie chronique. Crise économique oblige, Lambda se dit parfois qu’il vaut mieux cacher longtemps sa maladie pour conserver son poste et éviter le jugement plus ou moins sévère de sa hiérarchie et de ses collègues de travail. Ce raisonnement n’est pas valable dans toutes les entreprises bien sûr.

La maladie est peut-être mauvaise conseillère mais la peur du chômage, cette épée Damoclès suspendue au dessus de la tête de bien des travailleurs du privé, ne fait qu’empirer la situation. Qui va réussir à rassurer le salarié Lambda à avouer sans crainte, sa maladie chronique à sa hiérrachie ?

En espérant que ce colloque « maladie chronique et vie professionnelle » fasse changer les mentalités et surtout remette en question tout ce qui ne va pas du point de vue sécurité et droits des salariés. Tout ceci, sans oublier que le secret médical doit toujours être respecté mais aussi que les maladies professionnelles se développent à tous les niveaux !

A l’heure où on jette les vieux pour embaucher des jeunes à leurs places. A l’heure où on licencie à tour de bras le personnel même en bonne santé, comment allons-nous faire avec les malades chroniques ? Ce tour de force est-il possible si la sollicitude reste une incertitude. Si l’on n’institue pas un esprit d’équipe dans l’entreprise, si c’est l’individualisme qui prédomine, la confiance ne s’installe pas. Si l’on ne remet pas à plat tout le code du travail et toutes les inégalités, le changement ne s’opérera pas. Si toutes les cartes ne sont pas posées sur la table le sentiment d’insécurité sera toujours présent et il sera difficile de désacraliser le sujet des maladies chroniques dans l’entreprise.

Bien cordialement.

Cymone.

Cette belle image est prise sur le site : http://caroleblancot.com/tag/stress-au-travail/#axzz3MVlOiD1B

Commenter cet article